Pour Noël, de nombreux enfants ont reçu en cadeau leur premier Smartphone.

Quatre astuces simples pour leur apprendre à l’employer de manière raisonnable.

Tablettes tactiles, ordinateurs et Smartphones… Les nouvelles technologies s’immiscent de plus en plus sous le sapin de Noël. Au bonheur des petits comme des grands. Cette année, votre enfant a délaissé les traditionnels jouets  pour demander un téléphone portable. Et plus particulièrement un Smartphone. Parmi les 10-15 ans équipés d’un mobile, 45 % en un. Quatre conseils pour lui inculquer une utilisation raisonnable et éviter qu’il ne passe sa journée entière devant son écran de Smartphone.

Ne pas dépasser douze heures par semaine

L’un des principaux problèmes lorsqu’un enfant détient un téléphone portable est la gestion du temps. Selon une étude*, ils passent en moyenne, entre 4 et 14 ans, trois heures par jour devant les écrans. Les pédopsychiatres recommandent que leur consommation – tout appareil confondu – ne dépasse pas douze heures par semaine. Si vous n’êtes pas certain que votre enfant respectera cette limite, certains logiciels de contrôle parental peuvent vous aider.

Etablissez des règles simples sur la manière dont le mobile peut être utilisé. Adaptez régulièrement les conseils et les règles à l’âge de votre enfant.

Oubliez les écrans le soir

Certaine  s heures sont à éviter telles que celles qui précèdent le sommeil. Selon le Réseau Morphée, 33,5% des jeunes passent plus d’une heure sur leur téléphone après le dîner et 14,7% d’entre eux passent plus de deux heures les yeux rivés sur leur smartphone. Détérioration du sommeil, exposition aux ondes … Expliquez-lui les divers dangers auxquels ils s’exposent s’il s’endort après avoir regardé son téléphone.

Éviter certains sites ou applications …

Le téléphone portable comme l’ordinateur, la tablette ou la télévision les exposent à des contenus inadaptés à leur âge. Sur Internet, accessible sur les smartphones, 90% des enfants ont été confrontés au moins une fois à des contenus choquants, violents ou à caractère pornographique. Il faut donc faire attention et leur apprendre à surfer sur la toile en toute sécurité. Déterminer quels sont les sites adaptés et ceux qui ne le sont pas. Sans oublier le choix du partage des données personnelles sur les réseaux sociaux.

Parlez avec votre enfant des contenus préjudiciables aux jeunes comme la pornographie, la violence ou les jeux de hasard. Même s’il n’y a pas accès sur son propre appareil, votre enfant pourrait y être confronté chez des amis.

… Pour en favoriser d’autres

Le téléphone a tout de même de bons côtés. Certaines applications ou sites Internet peuvent aider l’enfant à apprendre de nouvelles notions, lui apporter du soutien lors des devoirs scolaires et approfondir ses connaissances. Conseillez-lui donc de télécharger des applications éducatives, des journaux pour suivre l’actualité (s’il est en âge de comprendre) ou encore des sites spécialisés en histoire, sciences ou tout autre domaine qui l’intéresse.