Les chats et les chiens n’ont pas tous les même besoins alimentaires. Voici nos conseils pour choisir une alimentation adaptée en fonction de la race, de l’âge, mais aussi des goûts de votre animal à quatre pattes.

Les besoins nutritionnels varient avec l’âge, la taille, la race et l’état physiologique de votre animal. Les aliments industriels proposés dans nos magasins sont élaborés avec l’aide de vétérinaires et garantissent ainsi le bon développement de vos animaux, à condition de savoir les choisir…

Nous vous conseillons également de bien lire les étiquettes et de sélectionner les aliments intégrant les éléments nutritifs essentiels à la bonne santé de votre animal, comme le calcium pour des os solides, la vitamine E pour renforcer les défenses naturelles, le zinc et les omégas 6 pour un pelage soyeux, la pulpe de betterave pour favoriser la digestion et moins de 7 % de matières grasses pour éviter l’obésité.

Plutôt croquettes ou terrines pour les chiens ?

Les aliments secs de type croquettes, flocons de céréales ou légumes déshydratés ont un apport calorique trois fois supérieur, à quantité identique, à celui des aliments humides type boîtes ou terrines.

Quant aux friandises, souvent semi-humides, aux arômes alléchants et aux saveurs délicieuses, elles sont très appréciées de vos compagnons à quatre pattes mais il faut veiller à ne pas dépasser les 15 g par jour maximum afin de ne pas favoriser l’obésité.

Et les chats ?

La muqueuse olfactive du chat étant six fois plus développée que celle de l’homme, il est réputé difficile et développe souvent des préférences alimentaires marquées, contrairement au chien.

C’est pourquoi, il est très sensible à la forme, à l’odeur et au goût des aliments. Préférez une alimentation riche en protéines (deux fois plus que chez le chien) et pauvre en glucides, car un excès provoque une mauvaise digestion.

Quels besoins à quel âge ?

En phase de croissance de votre animal, privilégiez une nourriture  « junior »,  plus riche en protéines, vitamines et sels minéraux, et adaptée au petit volume de l’estomac du chiot ou du chaton et à la taille de sa mâchoire.

Dès 18 mois, surveillez les portions car les besoins énergétiques ne sont pas les mêmes pour un animal sédentaire que pour celui qui pratique une activité physique.

Enfin, à partir de 7 ans, préférez une alimentation  « senior »  en prévention des risques liés au vieillissement : solidité des os, obésité, etc.

Et en cas de stérilisation ?

La stérilisation entraîne chez votre animal une diminution de sécrétion hormonale, qui stimule l’appétit. Pour limiter les risques d’obésité il convient alors de ne pas réduire sa ration, mais de prévenir la prise de poids avec une alimentation contenant moins de matières grasses et de glucides.

Les industriels ont développé des gammes d’aliments spécifiques, enrichis en fibres pour un effet de satiété, ou en acides aminés afin de favoriser la mobilisation des réserves graisseuses.

Retrouvez une large sélection des produits commercialisés dans nos magasins sur https://www.yaatoo.ci/237-animalerie :

Sans_titre_9

Sans_titre_10 Sans_titre_11