Chaque année, c’est la même histoire, le même dilemme. Résister ou non à la tentation du repas de Noël. Il faut dire que le menu de ce repas qui s’annonce très long est plutôt alléchant : foie gras, dinde, huîtres, saumon, champagne et on en passe. Avant même de prendre la première bouchée, on le sait : la digestion sera difficile. Quelles sont les erreurs à ne pas commettre pour éviter de se sentir mal à Noël ? Voici les 6 conseils à suivre.

1. Pas d’excès à l’apéro

Le repas de Noël est un marathon. Il ne faut pas s’épuiser dès les premiers mètres. Attention à ne pas se laisser tenter trop vite par les amuse-gueules. Comme toujours, l’important est d’écouter son estomac et de manger un peu de tout sans en abuser.

2. Ne pas manger trop vite

C’est l’une des principales causes de la mauvaise digestion. Manger trop vite n’est pas bon pour la santé. Il est donc inutile de se jeter sur la nourriture. Les repas de fête ont l’avantage de durer dans le temps et de contenir de bons produits. Mieux vaut donc les savourer.

Manger lentement permet de mieux mâcher. De plus, l’organisme a de meilleures chances de capter le signal de satiété envoyé par le cerveau. Selon une étude, cette sensation mettrait entre 15 à 20 minutes à se manifester. Pour aider les affamés à se tenir, des nutritionnistes conseillent de poser la fourchette entre chaque bouchée.

3. Ne pas abuser du foie gras

Le foie gras est l’un des incontournables du repas de fêtes. Dans foie gras, il y a gras. Il fait grossir, n’est pas conseillé pour les artères et contient du sel. Ce dernier créé de la rétention d’eau et des maladies cardiaques. A évitez donc si vous êtes diabétique.

4. Ne pas trop saucer les plats

Les sauces sont souvent concoctées à base de crème ou autres matière grasses. Mieux vaut privilégier le fromage blanc 0% et miser sur des épices et autres plantes et aromates comme le gingembre, le cumin, le poivre ou le citron.

5. Ne pas manger trop de bûche au chocolat

Pour les gourmands, le dessert est le temps fort du repas de Noël. Bûche de Noël, truffes au chocolat, desserts glacés…. Le chocolat est toutefois calorique. En effet, 100 grammes de chocolat apportent environ 500 kCal. Il faut donc savoir s’arrêter.

6. Ne pas boire trop d’alcool

Bien sûr, il est bon de s’autoriser une coupe de champagne et deux verres de bon vins. Il faut néanmoins que cela reste exceptionnel. L’alcool contient du sucre. Plus il est fort, plus il fait grossir. Un gramme d’alcool pur contient 7 calories, soit presque autant que dans le beurre qui en compte 7,6. 

Boire une piña colada est aussi riche que manger un cheeseburger, à cause du rhum et du lait de coco, qui contiennent tous deux beaucoup de sucres. L’ajout de glaçons n’y change rien.